Moï ! Dans cet article, je vous emmène en Finlande, et plus précisément à Helsinki où j’ai habité quelques mois!

Pour commencer, les choses basiques à savoir sur la Finlande :

  • Ce n’est pas un pays scandinave (les suivants le sont : Suède, Norvège et Danemark), mais un pays nordique. La Finlande est entre la Russie et la Suède, ce qui lui procure beaucoup d’influences de ces deux pays complètement différents.
  • « Le pays aux 1000 lacs »: en réalité, la Finlande compte près de 200 000 lacs.
  • Helsinki est la deuxième capitale la plus proche du Pôle Nord, juste après Reikjavik.
  • 3 000 000 saunas pour seulement 5,5 millions d’habitants, vous allez voir, ici c’est sacré.
  • En finnois, Finlande = Suomi ce qui signifie « Terre des marécages ».
  • Indépendance en 1917 (Russie)
  • C’est le pays avec le plus de heavy metal au monde ET le pays du silence (il n’y aura pas que cela de paradoxal)

 

Helsinki

Arriver et partir d’Helsinki

L’aéroport d’Helsinki (Helsinki-vantaan lentoasema) se situe à Vantaa, dans la zone C. Le prix du ticket aller-retour pour l’aéroport est de moins de 8€. Si vous avez une carte HSL, il suffit de la recharger aux bornes automatiques avec la somme nécessaire pour la zone supplémentaire.

Transport

A Helsinki on peut prendre métro, tram, bus, train, ferry. La compagnie s’appelle HSL. (application HSL très pratique pour planification de trajet). Les stations sont écrites en suédois et en finnois, le suédois étant aussi la langue officielle en Finlande. Helsinki et sa banlieue sont divisées en 4 parties A B C et D. Le prix du ticket diffère en fonction de où tu veux voyager. Je me suis fait faire une carte HSL zone A-B pour l’année au prix de 273€.

 

Coups de coeur

Sompasauna

Sompasauna est un sauna gratuit entretenu par des bénévoles. Situé au bord de la mer dans la ville d’Helsinki, après un coup de chaud à 100°C  il faut se jeter à l’eau ! Expérience finlandaise garantie! Il faut venir avec sa serviette, le maillot de bain n’est pas de rigueur car tous les finlandais sont nus, mais chacun fait comme il veut, il y a des vestiaires construits en bois dehors pour laisser ses affaires. 

Suomenlinna 

Suomenlinna

La forteresse maritime Suomenlinna est facile d’accés: un petit trajet en ferry depuis le centre d’Helsinki. Très paisible pour se promener, on peut aussi y visiter son Eglise, et ses tunnels qui restent ouverts pour les visiteurs. Parfois même des expositions de street art. 

Les marchés

A Kauppatori  (« marché » en finnois) se trouve la place du marché, où des stands de repas « sur le pouce » typiquement finlandais se trouvent : poissons frits, pommes de terre grillées, betterave, soupe de saumon… Se trouve également à quelques dizaines de mètres le marché couvert. Ici aussi de délicieux mets ainsi que des repas cuisinés à emporter ou à consommer sur place. Vous aurez un choix époustouflant de tartine de saumon.

Le jardin botanique

Café Regatta et le monument Sibelius

Une petite cabane en bois peinte en rouge au bord de Seurasaarenselkä (Golfe de Finlande). Un coin pour faire un feu et griller des saucisses achetées sur place, ou tout simplement se réchauffer, sert aussi de lieu de rencontre à ce petit café à l’allure pittoresque, à coté du parc Sibelius.

Ce monument en acier qui nous rappelle des troncs de bouleau a été réalisé par l’architecte Eila Hiltunen en la mémoire de Jean Sibelius, un compositeur finlandais du XIX et XXème siècle.

Karl Fazer Café

Une institution, Fazer est LA marque de chocolat finlandais. L’usine Fazer ne se trouve pas loin du centre d’Helsinki, et il est possible de la visiter, pour avoir une vision de l’entreprise. Au Fazer Experience Center; pas d’accès à la fabrication du chocolat en elle-même mais dégustation gratuite à la fin d’une visite ludique.

Le Karl Fazer café vend donc ses chocolats mais aussi des pâtisseries et des plats salés, pour une petite pause chic au déjeuner.

Brunch chez « Ekberg »

Là encore, une institution finlandaise très réputée. Le week-end jusqu’à 14h30 est servi un délicieux brunch typique et sous forme de buffet à environ 25.

Gateau

Oui oui c’est son nom : une minuscule boulangerie sur Pohjoisesplanadi (une rue qui longe l’Esplanadi). Coup de cœur pour les « Korvapuusti »: les roulées à la cannelle et les pains à la pistache.

Senate Square

La place du sénat accueille la cathédrale luthérienne d’Helsinki. Cette place carrée a la particularité de réunir les activités politiques (palais du gouvernement), religieuses, scientifiques et commerciales. 

Des magasins centres-commerciaux

 À Helsinki, très peu de petits magasins à devanture sur rue. Les magasins sont regroupés dans d’immenses centres commerciaux, parfois reliés les uns aux autres, et dans lesquelles on peut facilement y passer sa journée. Cette configuration est bien pratique par temps hivernal où la température peut facilement passer sous la barre des zéros. Un des plus célèbre est Stockmann.

Les musées

Je ne vais pas détaillé ici mais il il y a beaucoup de musées à Helsinki. De quoi occuper les week-end pluvieux ( et ce n’est rien de le dire ). La galerie nationale regroupe trois musées : le musée Kiasma (art contemporain, l’architecture du bâtiment mérite autant le déplacement que les œuvres qu’il présente), le musée d’art Atenum et le musée d’art Sinebrychoff.

L’Eglise sous le rocher

Une autre église à voir pour son originalité : la Chapelle du silence sur la place Narinkka.

La bibliothèque Oodi

Bien plus qu’une bibliothèque, la bibliothèque Oodi a été conçue comme point de rencontre des Helsinkiens. En plus d’une architecture époustouflante, elle nous étonne de part la variété d’activités qu’elle propose, sans compter la partie bibliothèque : imprimante 3D, console de jeux vidéos, machine à coudre, salles de réunion,  salle de réalité virtuelle, table de mixage… Et bien sur on peut prendre un petit café à l’étage avec une vue sur le parc Makasiinipuisto, la maison de la Musique, le musée Kiasma ou encore l’Eduskuntatalo (bureau gouvernemental à l’architecture néo-classique).

Conçue par le cabinet  ALA Architects et inaugurée en 2018, elle est élue « Bibliothèque de l’année » en 2019.

Aalto yliopisto, aka l’Université de l’innovation

 Ici plusieurs disciplines se rencontrent, comme l’art, le design, la technologie chimique ou encore le commerce. Ce campus situé à Espoo vaut le détour pour voir la beauté de l’architecture et l’agencement de ses bâtiments.
Arrêt de métro : Aalto-Yliopisto

La Nature

Les Finlandais sont très proches de la nature et pour cause: elle est très facilement accessible et très proche des espaces urbains! En bus ou même à pied, il est très facile de se retrouver en pleine forêt ou au bord d’un lac.

Le week-end on retrouve souvent les finlandais en randonnée dans le parc national de Nuuksio, facile d’accès depuis le centre d’Helsinki.

Les finlandais

Le Sauna

Ok,  je vais d’abord parler du sauna ici car c’est vraiment une part importante de la culture finnoise. Comme je l’ai mentionné au début de cet article, il y a plus de 3 millions de saunas dans le pays des lacs. Les finlandais l’intègrent à leur quotidien, des saunas privés ou publiques (comme Sompasauna) existent et il y en a aussi dans les maisons et les résidences étudiantes.

Ici deux exemples de sauna en pleine nature :

Les Sitsits

Les sitsits, c’est une tradition. L’idée est de partager un repas ensemble en chanson. Au final la nourriture importe peu, le plus important est de chanter et de trinquer ensemble. Au sitsit ont doit être bien habillé (voir très très bien habillé). Les finlandaises se changent sur place car il fait souvent trop froid pour porter des robes et des talons dehors. Les sitsits que j’ai pu faire sont organisés par les étudiants de A à Z: ils font la nourriture, commandent les boissons, décorent la salle et font le service. Les règles sont simples :

-Se lever pour prendre la parole

-Quand quelqu’un prend la parole, interdiction de boire et de manger : pas touche à son assiette!

Donc quand une personne prend la parole, elle se présente et les étudiants lui posent en plus quelques questions. Ensuite elle choisi la chanson qu’elle veut chanter avec tout le monde. On a tous un « songbook », un petit cahier avec les paroles des chansons (souvent des chants finlandais). On se met à la page et c’est parti! Les finlandais adorent chanter et connaissent très bien les paroles. La personne qui a initié le chant indique également l’alcool à boire avec cette chanson. Une fois la chanson terminée, on trinque avec ses voisins d’en face : gauche, droite puis devant soi, sans claquer les verres. Kiipis !

Dans les bars

Attention pour rentrer dans les bars/boites, la carte d’identité et la majorité sont de rigueur. On ne rigole pas avec ça! Si tu n’as pas ta carte, même une photo de ta carte sur ton téléphone ne suffira pas pour entrer.

La bière : Karhu est à peu près dans tous les bars, c’est la bière finlandaise et aussi l’une des moins chère. 

Il y a aussi la marque « Original » , des sortes de « cocktails »: gin-cranberry, vodkas-cranberry..

Il y a un nombre infini de karaoké bar! Les finlandais aiment définitivement chanter et sont étonnement moins timides pour ça que nous les français ! 

Le Hockey sur glace

 Le sport national de la Finlande ! Allez savourer l’ambiance des matchs de hockey sur glace à l’Hartwall Arena et soutenir les Jokerit!

Connaissez-vous les Moomins ?

Impossible d’ignorer les Moomins ici, ces petites créatures nées de la main de Tove Jansson. Les finlandais sont carrément fans de ce dessin animé. 

Ils ont même leur propre café: « Mumin Kaffe »/ »Moomin Café », Fabianinkatu 29, Helsinki. C’est petites bêtes aux allures d’hippopotames sont un des symboles de la culture finlandaise.

Dans la ville de Tampere, on peut entrer totalement dans leur monde plein de poésie au musée leur étant consacré: le « Muumimuseo« .

 

Les finlandais, des « english speakers »

Vous ne parlez pas le finnois ? Aucun problème, tous les finlandais parlent la langue internationale. Je dis bien tous. La raison principale est surement qu’ils sont seulement 5 millions à parler le finnois et qu’il faut bien qu’ils se fassent entendre par le reste du monde.

L’espace personnel

Les finlandais sont assez distants et respectent l’espace personnel de chacun. Pas de bousculade dans la rue et les grands magasins, dans le bus toutes les rangées doivent être occupées avant de s’asseoir sur le deuxième siège à coté de quelqu’un. Là encore j’ai trouvé un paradoxe avec le sauna ou les gens, nus, se tiennent très proches les uns des autres, dans une petite cabane en bois à plus de 80°C.

Les files d’attente

Petit paragraphe ici juste pour mentionner que les finlandais font la queue partout, tout le temps. Et pas question de couper la file! 

Événements

Runeberg day

Le 5 février, on fête l’anniversaire du poète finlandais/suédois en mangeant le gâteau que sa femme a inventé pour lui, car il avait envie « d’ un peu » de sucré au petit déjeuner : Runeberg Torte.

Shrove Tuesday

Aujourd’hui, 25 février 2020 c’est « Laskiainen ». Les finlandais mangent la Hernekeitto (soupe au pois) et le laskiaispulla, un petit pain traditionnel finlandais rempli de crème fouettée et de confiture de framboise ou crème d’amande (l’original), la technique: c’est de manger le chapeau en premier ! De nombreux événements sont organisés par les étudiants, à commencer par la course de luge à Kaivopuisto! On se retrouve tous dans ce grand parc en overall (halare en finnois), c’est très convivial et les halare sont toujours un super moyen pour entamer une discussion en discutant des patchs gagnés lors d’événements (mieux que la clope non ?). Malheureusement pas de neige cette année, mais les étudiants se sont débrouillés sans ! On fait avec ce qu’on a. Dans le parc il y a buvette, stand de crêpe (pardon, ici on appelle ça « pancake », à la Russe : voir avec eux pour débat, moi j’ai eu mon compte :D)/ popcorn/ chocolat chaud, tout est gratuit, il suffit juste parfois de suivre la page Instagram de l’association qui tient le stand ou tout simplement, de s’intéresser un minimum. Le soir, de nombreux pub crawls et after party ont également lieu dans la ville et dans le quartier de KallioKallio est l’un des quartiers d’Helsinki où il y a le plus de bars, un quartier décontracté avec une population plutôt jeune.

Un mois avant Noël

Le 24 novembre, le père Noël vient allumer les lumières de la ville. Avant de décompter pour allumer l’énorme sapin de la place du Sénat, il fait un discours en finnois et en anglais pour cette fin d’année. Le père Noël vivant en Laponie, les finlandais en sont très fiers! Ensuite, la parade de Noël prend place, tout le monde suit les lutins dans la rue Aleksanterinkatu, la rue principale reliant la place du Sénat et Stockmann. Et là encore, c’est très calme et il n’y a aucune bousculade, tout le monde attend son tour pour prendre place dans le cortège et il n’y a pas de barrières pour le délimiter, et très peu de policiers (et avec des bonnets de lutin).

Le jour de l’indépendance

Le 6 décembre est un jour férié pour célébrer la Déclaration d’Indépendance Finlandaise de la République socialiste fédérative soviétique de Russie (en 1917).  J’ai pu assister à la « Torche procession«  des étudiants, une marche du cimetière jusqu’à la place du Sénat, en passant par le Parlement ou le Président nous salue depuis son balcon (oui oui). Les étudiants sont des étudiants diplômés et portent leurs chapeaux de fin d’études (un chapeau blanc un peu style marin). Il y a beaucoup de discours et quelques chants mais cela reste une ambiance à la finlandaise: très calme et disciplinée mais sans être trop carrée. Un peu solennel même.

 Période de Noël

Marchés de Noël

Sur la place du Sénat: des petites cabanes de Noël qui vendent des objets faits main: outils forgés sur place, boules de noël en terre cuites, chaussettes tricotées sous vos yeux, bonnets, viande séchée, miel, Karjalan piirakka…. Et à Noël, la boisson que l’on boit sur les marchés ou à la maison c’est le Glögi! Une sorte de vin chaud très sucré. Il en existe du alcoolisé et du non-alcoolisé. Sur le marché de Noël, quand vous demandez un Glögi on vous le sert dans un gobelet en carton ou un mug avec consigne et vous ajoutez autant de fruits secs que vous voulez (cerise, amande, orange, citron).

À Noël les finlandais mangent le porridge de Noël, qui est un porridge de riz saupoudré de cannelle. Une amande est cachée dans certains porridges; signe de bonheur et chance pour l’année suivante!

Il y a aussi d’autres marchés de Noel, par exemple le marché de Noël des étudiants en arts et design qui se trouve au musée Kiasma. Les étudiants viennent vendre leurs œuvres: des dessins, des tableaux, des bijoux, des objets décoratifs etc…Mais aussi le marché de design finlandais, avec là aussi des produits locaux et faits main.

Les chorales

À la saison de Noël, de nombreuses chorales prennent place dans les églises ou encore au musée national, la plupart du temps gratuites et à toute heure de la journée.

Comment on study ici ? 

Ici les études sont très différentes par rapport à la France ! Déjà elles sont basées sur l’autonomie. Il n’y as pas beaucoup d’heures de cours et ce n’est pas toujours obligatoire d’y être présent. Il y a beaucoup de travail personnel à fournir et les finlandais ne paraissent pas stressés des deadlines. Les notes sont sur une échelle de 0 à 5. Tu réussis la matière si tu as 1 (équivaut à 10/20 en France). Il y a une relation très informelle entre élèves et professeurs. Les e-mail commencent souvent par Heï!/Hi! et les profs sont très encourageants.  J’ai souvent eu des cours ou nous étions moins de 5 étudiants.

Pour ce qui est de l’ambiance, c’est super cool! Tous les étudiants portent une sorte de combinaison fine de ski, « Halare » en finnois, « overall » en anglais, pour les événements importants ou les sorties étudiantes (j’en parlais plus haut). Chaque domaine possède sa propre couleur d' »Halare ». Par exemple les mathématiciens sont en rouge avec poche bleue, les chimistes sont en noir, les computer sciences en jaune, les géographes en vert. Nous, les géologues, nous sommes en argent (attention, pas gris! ). Sur les combinaisons on coud des patchs que l’on gagne en soirée ou lors d’événements spéciaux. Les combinaisons sont souvent gratuites ou coûtent très peu car elles sont sponsorisées par certaines entreprises. Plus l’étudiant avance dans ces années d’études, plus la combinaison est recouverte de patchs. Il y a aussi une petite lanière pour accrocher un verre en plastique, pratique!

A l’université, il y a souvent des « salons de l’emploi » au sein même de la fac. Et là, c’est la foire au Goodies, c’est comme une obligation, les entreprises qui viennent se présenter ont toujours des gros bocaux de bonbons et des Goodies (gobelets éco, totebags, gourdes, autocollants, les fameux patchs). Les finlandais raffolent des sucreries et des échantillons gratuits de tout et de n’importe quoi. Un de nos dictons était « If It’s free, you have to take it ». Il y a également des foires pour présenter les associations étudiantes, et là aussi les bonbons et Goodies sont au rendez-vous, et les assos ont l’occasion de vendre leurs patchs.

La fac en elle-même

Je me trouve au Campus de Kumpula, les infrastructures sont récentes et la fac est vraiment bien organisée avec la bibliothèque au sein même du bâtiment. Des tables réglables pour pouvoir travailler debout, des ballons à la place des chaises pour de meilleures postures, une facilité pour réserver des salles de travail directement reliée à son agenda scolaire etc.. la bibliothèque est innovante. Seul problème: il faut faire très attention aux horaires ici! La bibliothèque ferme très tôt, à 18h. Même la fac ferme tôt le soir.

En tant qu’étudiant on peut manger à l’Unicafé, le restaurant universitaire pour 260 seulement, vraiment pas cher, surtout pour un pays nordique. Il est également possible d’y manger sans avoir le statut étudiant, mais alors les prix diffèrent (aux alentours de 8). Il y a des Unicafés près des campus et en plein centre ville, comme celui de Mannerheimintie 3 « Unicafe Studentplatsen ».

Juste à coté de ma fac : « Unisport« . Pour avoir accès à la salle de sport mais aussi à tous les cours (danse, gym, training etc…) le tarif est de 140€ pour l’année.

Ce que j’ai visité en Finlande

 Il y a plein de petites villes à visiter près d’Helsinki comme Porvoo (l’une des plus vieille ville de Finlande, très mignonne), Turku (à aller visiter notamment pour son château médiéval).

Mais aussi Tampere ou encore Oulu, plus au nord.

 

En voyage en Finlande, c’est aussi le moment de concrétiser un de mes rêves : voir les aurores boréales. Pour cela, direction la Laponie!

La Laponie

Départ depuis Helsinki vers Kilpisjärvi en bus. Vous pouvez aussi prendre le train jusqu’à Rovaniemi puis louer une voiture.
Je pars pour 5 jours en Laponie finlandaise et norvégienne. Kilpisjärvi est un village situé à l’extrême nord-ouest de la Finlande, tout près du point de rencontre entre les trois frontières de la Suède, la Norvège et la Finlande.

On s’arrête à mi-chemin au village du père Noël, étape de franchissement du cercle polaire. Bon alors ce parc à thème de Rovaniemi fait son job : on se croit à un mini Disney version finlandaise, c’est très touristique mais pas super intéressant.

 Arrivés à Kilpisjarvi, c’est juste magnifique. En cette année 2020, l’hiver n’a pas été froid en Finlande mais, à de telles latitudes, on arrive quand même sous -26°C. Un magnifique et épais manteau de neige recouvre tout le village, les toits des chalets et les branches des arbres. 

Randonnées en raquette, apprendre à faire du feu avec du bouleau, construire un igloo, pêcher sur un lac gelé… Les activités ne manquent pas pour profiter de ces beaux paysages enneigés. 

Pour maximiser ses chances d’apercevoir les aurores boréales, il faut aller les chasser !

La technique : rester dehors à scruter le ciel et être patient 🙂 .

Il existe des applications pour la prédictions des aurores boréales mais il ne faut pas toujours prendre cela à la lettre. La dernière nuit en Laponie semble réunir les conditions nécessaires pour que les aurores boréales se présentent. On croise les doigts et, lors de la dernière soirée, nous partons pour nager dans les fjords norvégiens et faire du sauna. Le sauna est situé en plein cœur d’un fjord qui nous laisse une bonne visibilité pour les aurores boréales. Entre deux aller retour sauna/mer arctique, les aurores boréales commencent à danser dans le ciel.  A cet instant, tout s’arrête. Peu importe si nous sommes mouillés, en maillot de bain, en pleine nuit et en plein mois de février. Nous observons simplement avec émerveillement ces lumières qui se tortillent dans le ciel et nous offrent un spectacle incroyable. 

Depuis la Finlande vers…

Tallin (Estonie)

Le ferry pour Tallin m’a couté 10€ aller retour dans la journée. Le trajet dure 2h30. Tallin est une petite ville aux airs médiévaux très sympa.  Les finlandais y vont en général pour acheter leur alcool là-bas, beaucoup moins cher qu’à Helsinki, notamment pour la bière. La spécialité locale : le Massepain (comme de la pâte d’amande).

Je vous conseille un restaurant un peu insolite qui se trouve sur Raekoja plats (place de l’Hôtel de ville) et qui se nomme : III Draakon. On est servi dans une ambiance médiévale et les plats eux-même semblent venir d’une autre époque.

Le musée d’histoire naturelle est très bien je vous conseille aussi d’aller y faire un tour.

Stockholm (Suède)

Ferry 16h-16h pour seulement une demi journée à Stockholm, du coup je ne vais pas faire un long discours dessus. J’ai trouvé cette ville jolie, de beaux magasins de design et de jeux.

C’est la fin de cet article! J’espère qu’un petit aperçu de la Finlande vous a fait plaisir et donné envie d’aller prendre l’air frais dans ce pays du grand Nord.

Et comme on dit en finnois:

Kiitos!