La Bavière Et Ses Merveilles

C’est en Allemagne que je vous emmène dans ce nouvel article, plus précisément dans la région de Bavière. Une région que je rêvais de découvrir notamment pour voir son célèbre château : le château de Neuschwanstein.

Ce voyage débute à Munich où j’atterris seule et doit rejoindre Antoine avec qui j’ai partagé ce séjour. Ce voyage commence déjà avec des petites péripéties puisqu’au moment d’atterrir, un orage s’était abattu sur la ville et le train direct qui menait dans le centre ne circulait plus. C’était une véritable bousculade devant l’aéroport pour que tout le monde puisse avoir accès aux bus qui étaient mis à disposition, mais pas suffisant pour le nombre de personne… Bref, ce fût plus long que prévu mais j’arrive enfin à retrouver Antoine dans le centre de Munich il est environ 23h (mon avion avait atterri à 19h30)…

Les Châteaux en Bavière

Après une nuit en auberge de jeunesse, et une voiture de location récupérée, direction, la Bavière. Notre première étape, et pas des moindres, le château de Neuschwanstein !

Faire la route en Allemagne est un véritable plaisir, les paysages sont magnifiques, bordés par la montagne et la végétation toujours plus verte, et les lacs au loin. Obligé de s’arrêter pour admirer ça de plus près.

Ca y est, nous l’apercevons enfin, le château, niché dans la montagne. Pour certain qui ne voudrait pas payer le parking au plus près, vous pouvez vous garer sur le bord de la route sans problème et marcher. Il y a des chemins qui rejoignent le château juste à côté et c’est vraiment agréable d’être dans la forêt. 

Si vous souhaitez faire la visite intérieure du château, il n’y a qu’un seul guichet et il est en amont du château. Car en réalité il y a deux châteaux l’un en face de l’autre : le château de Neuschwanstein construit par Louis II et le château de Hohenschwangau appartenant à son père, Maximilien II de Bavière. 

Le guichet est donc situé près du parking payant où vous pouvez acheter des tickets pour les deux châteaux. Les horaires sont précis pour les visites et il y a tout de même beaucoup de monde. Nous avons fait seulement la visite de Neuschwanstein. Une fois les tickets achetés il faut grimper pour rejoindre le château, perché en hauteur. Vous pouvez faire le tour du château facilement à pieds et par la suite rejoindre le célèbre pont Marienbruck qui offre une superbe vue. 

Le Pont Marienbruck
Vue du pont Marienbruck

Cependant la plupart des touristes s’arrêtent au pont, mais il y a des sentiers encore au-delà. Si vous êtes bien chaussé, n’hésitez pas à aller plus loin, croyez moi, vous ne serez pas déçu, la vue n’en est que meilleure. Vous pourrez aussi apercevoir le château de Hohenschwangau bordé d’un magnifique lac.

Château de Hohenschwangau

Il est tout aussi possible de prendre un sentier pour descendre, vous pourrez longer la rivière, admirer des cascades, et vous sentir vraiment petit en étant entouré de ce panorama.

Notre journée se termine après la visite intérieure du château. Nous rejoignons ensuite la petite ville de Füssen à côté des châteaux où notre auberge de jeunesse nous attend. Baladez-vous dans les ruelles et laissez-vous séduire par cette ville médiévale avec ses maisons colorés, bordée par le Lech.

La Bavière et ses lacs

  • Eibsee
Le lac d’Eibsee, connu pour être l’un des plus beaux de la région se situe au pied de la Zugspitze, le plus haut sommet d’Allemagne. Son eau claire, lui donne une couleur turquoise unique. Nous n’avons pas eu la chance de le voir ensoleillé et pourtant c’était déjà magnifique.

Encore une fois, au plus près du lac, le parking est payant, pas de secret, pour éviter ça, il faut se garer en amont et… marcher ! Il y a des sentiers qui vous y mèneront sans problème, et la balade dans la verdure avant de découvrir le lac n’en est que plus agréable.

Vers le lac d'Eibsee

Une fois arrivé au lac, si vous aimez la randonnée, vous pourrez en faire le tour pour admirer encore mieux les paysages environnants. Il faut compter environ 2h pour 7km, une randonnée sans difficulté particulière.

Vous pouvez toutefois opter pour une balade sur le lac, soit en canoë kawak, pédalos, barques ou encore paddles que vous pourrez louer près de Biergarten. Vous verrez peut être quelques âmes courageuses se baigner, mais vraiment l’eau est très froide. Et même si nous étions au moins de juin, ce jour là, la chaleur et le soleil n’était pas avec nous.

Enfin, si vous souhaitez voir le lac de plus haut, vous pouvez accéder au sommet de Zugspitze en téléphérique. Si le temps le permet, vous aurez une vue parait-il à couper le souffle. Pour notre part, nous n’avons pas tenté l’expérience, le temps était trop couvert, mais je pense que ça en vaut largement le détour si vous en avez l’occasion.

  • Königssee & Obersee
Arrêt à Salet

Les lacs de Königsee et Obersee se trouvent à la pointe sud-est de l’Allemagne. Ces deux lacs, je voulais absolument les découvrir, mais jamais je n’aurais pu imaginer voir tant de beauté. Ils sont sans aucun doute les plus beaux lacs de ce pays.

Le premier lac, Königsee se situe à côté de Berchtesgaden (à 2h environ de Munich), proche de la frontière Autrichienne. Pour y accéder il dispose d’un grand parking (payant bien sur), 5€ la journée. A partir d’ici, vous traverserez une ruelle pavée bordée de petits commerces pour arriver jusqu’au port. Là, vous pourrez acheter des tickets pour prendre un bateau. Ces navettes voyagent à horaires fixes (ne surtout pas rater le dernier pour le retour !) et vous aurez le choix entre deux étapes, l’une s’arrêtant a St Bartholomä (petit village au bord du lac), vous pourrez y visiter son église atypique et vous balader tout autour. La deuxième, qui reste selon moi la meilleure, vous emmène jusqu’au bout, à Salet pour accéder au deuxième lac, plus petit, qui se cache tout autour de la montagne : Obersee. La navette vous dépose et il vous suffit de suivre le sentier pour y arriver. Attention aux yeux

Obersee

Pour un aller/retour qui ira jusqu’à Salet comptez 19,00€, c’est le prix maximum, mais au moins vous pourrez tout voir. Nous nous sommes arrêté seulement au retour à St Bartholomä et nous n’avons pas regretté d’avoir été directement à Salet en premier. On en a vraiment pris plein les yeux, un paysage onirique, où nous avons eu la chance de pouvoir nous baigner, c’était absolument superbe. Mais je laisse les photos parler d’elles-mêmes…

C’était, je dirai, l’un des instants les plus magiques de ce voyage. Totalement dépaysés, au milieu de cette nature dominante, immense, et ses couleurs éblouissantes…

Les Gorges de Partnach (Partnachklamm Gorge)

Les gorges de Partnach sont des gorges creusées au cœur du massif du Wetterstein où s’écoule la Partnach. Situées tout au sud de l’Allemagne, elles sont longues d’environ 699m et d’une profondeur de 80m. Pour les atteindre, vous pourrez vous garer à Garmisch et marcher jusqu’aux gorges. N’oubliez pas d’avoir de bonnes chaussures et un imperméable ou parapluie pour la suite. L’entrée des gorges est évidemment payantes, cependant pour les petits malins, nous nous sommes rendu compte au retour, qu’il y a, je pense, fortement possibilité de passer par les sentiers et de faire le chemin inverse pour ne pas payer. Bon, cela étant dit, à vous de voir. Nous en tout cas, nous avons payé, mais ça en valait la peine.

Durant votre marche vous aurez normalement la chance de passer par un pont situé à 68m au dessus de la rivière vous offrant une splendide vue sur les gorges.

Après avoir traversé les gorges vous pourrez poursuivre votre route sur les chemins de randonnées balisés autour d’une nature toujours plus magnifique. Malgré les indications avant de nous lancer, je vous avouerai que nous avons un peu marché au hasard et nous sommes trompés à un certain moment mais pas de panique, il y a toujours des panneaux pour que vous puissiez revenir sur vos pas. Et puis quel plaisir de se perdre dans ce si bel endroit

Ici encore les photos valent plus que de longs paragraphes.

On ne pense pas forcément à l’Allemagne lorsque l’on souhaite voir des paysages magnifiques, et pourtant, la région de Bavière est remplie de trésors…

Alors l’Allemagne ça vous tente ?

Notre itinéraire