Les Dolomites en Hiver

C’est au mois de février 2019 que nous sommes partis à trois, direction les Dolomites, dans le nord de l’Italie. Une fois qu’on le voit de ses propres yeux on comprend encore mieux pourquoi le site est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les Dolomites sont un massif faisant parti des Alpes, son point culminant étant la Marmolada à  3 342 mètres d’altitude.

 

Se situant donc au nord de l’Italie il n’y a pas énormément de solution pour s’y rendre, nous avons donc pris l’avion jusqu’à Venise puis loué une voiture pour rejoindre notre logement proche du village de Cortina d’Ampezzo, le plus pratique pour pouvoir ce rendre dans les endroits que nous avions choisi d’explorer. Cependant, si vous avez plus de temps, n’hésitez pas à aller visiter la ville de Bolzano, connue pour être la « capitale » de la région du Sud Tyrol, elle est donc assez bien desservie en transports (navettes, bus, trains).

  • Lago Di Braies 

Notre première randonnée est celle qui nous mène jusqu’au fameux « lago di braies ». Alors oui, comme toujours il y a un parking payant juste au niveau du lac, très peu pour nous. On se gare bien en amont pour faire la randonnée jusqu’au lac. C’est dans le petit village de Ferrara que nous laissons la voiture. Traversez le petit village et rejoignez un sentier qui vous mènera au cœur de la forêt enneigée. Peu de chance de vous tromper en chemin c’est plutôt bien indiqué. Il y a à peu près 6 kms, en 1h30 environ vous arriverez au lac.

Pensez à louer des raquettes au cas où… Elles ne nous ont pas servis durant cette randonnée mais tout de même bien utiles pour la suite (et vous aurez des bâtons) !

Sentier jusqu'au Lago Di Braies

On ne se lasse pas des paysages, de cet océan de blanc. Arrivés au lac, au mois de février évidemment il était totalement gelé. Mais aux beaux jours il est possible de louer une barque pour naviguer dessus et admirer sa couleur turquoise.

Marchez tout autour du lac, vous y verrez une église des plus atypiques, et vous pourrez également vous poser pour grignoter des pâtisseries et apprécier une boisson chaude. 

Etant un des lacs les plus fréquenté de la région, si vous voulez être seul, prévoyez de vous lever tôt !

  • Lago Di Dobbiaco 

Le lago di Dobbiaco aussi appelé Toblacher See en allemand est situé à l’est du lago di Braies. Peut être moins réputé que le précédent il est pourtant intéressant de s’y arrêter.

Ce lac est situé entre :

  • Le parc Fanes-Sennes-Braies à l’Est où se trouve le fameux lago di Braies
  • Le parc des Tre Cime à l’Ouest, où se trouvent les Tre Cime di Lavaredo (dont je parlerai après).

Pour nous, partant de Cortina d’Ampezzo pour aller vers le lac de Braies, nous n’avons même pas eu besoin de faire de détour pour nous y rendre. C’était donc une étape inratable sur notre route.

 

  • Tre Cime Di Lavaredo

Notre aventure se poursuit en empruntant le chemin de  randonnée qui nous mènera vers les « Tre Cime Di Lavaredo » ou « Drei Zinnen » en Allemand. Comme son nom l’indique, il se compose de 3 cimes

  • Cima Grande (au milieu des trois, le plus haut) 
  • Cima Ovest 
  • Cima Piccola
Venant de Cortina d’Ampezzo nous sommes passé par Misurina. Nous avons continué de rouler jusqu’à atteindre un parking (j’avoue que je ne me souviens pas exactement l’endroit). Nous avons fait le reste à pieds, car plus loin il y a un « péage » pour pouvoir passer en voiture (Casello Parcheggio). De là vous passerez devant le refuge Auronzo. C’est parti pour une longue ascension… 

Par chance nous n’avons pas croisé énormément de randonneurs, surtout des locaux faisant de la luge en chemin. 

Après environ 3 heures de randonnées nous arrivons au sommet, la vue en valait la peine… 

Nous avons eu la chance de vivre un séjour magnifiquement ensoleillé malgré le froid de l’hiver, allant largement en dessous des -10°C. Nous étions partis seulement quelques jours, alors sans aucun doute les Dolomites regorgent de bien d’autres trésors à découvrir.

Pour voir un peut plus de belles images de ce trip (et aussi de grands gamins en voyage) :